Breaking news

Contrôle des fonds alloués aux opérations militaires : « il est question de responsabilité et de redevabilité »
Jeudi 29 juillet 2021 - 07:46
ACTUALITE.CD

L’Inspecteur général des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), Gabriel Amisi poursuit sa mission de contrôle des fonds alloués aux opérations militaires dans le cadre de l’état de siège en vigueur au Nord-Kivu et en Ituri. Il est actuellement à Goma après les étapes de Bunia et de Beni. Selon le porte-parole de l’inspectorat général des FARDC, la mission vise notamment la « redevabilité ».

« Quand le commandant suprême avait décrété cet état de siège, il avait pour objectif de mener des opérations. Il faut de l'argent. Et le gouvernement central avait mis des moyens à la disposition des FARDC. Il est donc question de responsabilité et de redevabilité. L'IG dans ses attributions doit contrôler les ressources mises à la disposition de l'armée », a dit à Goma le major Jerry Gbelo, porte-parole de l'inspectorat général de l’armée.

Ce contrôle a révélé plusieurs dérapages dans la gestion des fonds affectés aux opérations militaires. A Bunia, 11 officiers ont été arrêtés pour détournement desdits fonds. A Beni, six militaires dont cinq officiers supérieurs et un sous-officier de troisième classe « sont impliqués dans un détournement avéré des fonds. Ils sont mis à la disposition de la justice, à l’auditorat militaire de la garnison de Beni pour être transférés à l’auditorat supérieur à Goma pour enquête ».

Jonathan Kombi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une