Breaking news

RDC : le ministre de l'aménagement du territoire Guy Loando lance un programme destiné à désenclaver les villages, villes et territoires
Lundi 26 juillet 2021 - 18:48
Le ministre Guy Loando au lancement du programme Revite/Ph. ACTUALITE.CD

Le ministre d'État, ministre de l'aménagement du territoire, Guy Loando, a présenté, ce lundi 26 juillet 2021, le programme Revite (Repensons à nos villages, villes et territoires), destiné à désenclaver les villages, villes et territoires afin de renforcer leurs capacités et permettre leurs développements économiques.

Le Programme Revite vient en appui au gouvernement, essentiellement pour les axes prioritaires, tels que la construction des infrastructures de base (aéroports, ports etc.) pouvant permettre la fluidité de la circulation au pays.

« Par sa définition, REVITE appelle à mûrir le sens de la responsabilité nationale ainsi que la conscience patriotique, repensons, conjuguer de façon inclusive vient donc démontrer que la part de chacun de nous est indispensable. Ce programme identitaire a pour objectif essentiel d'encadrer les actions d'investissements des Congolais résidents en RDC et des Congolais résidents à l'étranger afin que ceux-ci contribuent au développement des villages, villes et territoires de la RDC. Ces Congolais résidents et ceux de l'étranger pourront bénéficier de l'appui de l'État à travers des mesures incitatives à la facilitation des investissements et d'un retour aux origines. Ensemble, contribuons au développement de nos provinces, nos villes et territoires, nos Villages pour que le Congo porte notre empreinte. Ce programme est le symbole de la matérialisation de la vision du Chef de l'État Félix Tshisekedi et mené sous le leadership du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge », a dit Guy Loando, devant la presse réunie au Salon bleu de l'immeuble du gouvernement.

Il a souligné que ce programme s'inscrit dans le cadre des réformes du secteur de l'aménagement du territoire adoptées par le gouvernement de la République.

« Dans le cadre de la réforme du secteur de l'aménagement du territoire, le gouvernement de notre pays avait adopté ce qu'on appelle la politique nationale d'aménagement du territoire ensuite il y a tout un projet de loi sur l'aménagement du territoire qui a été envoyé au niveau de notre parlement. Dans ce document qu'on appelle politique nationale d'aménagement du territoire, il y a le volet qui touche à la gestion de notre espace physique et donc nous pensons que dans le cadre de la vulgarisation de cette politique nationale que nous puissions susciter l'envie dans les chefs de nos compatriotes pour les stimuler, de penser à aller investir chez eux, aux villages, les villes et les territoires. Voilà donc le sens de cette campagne que nous venons de lancer aujourd'hui », a ajouté Guy Loando Mboyo.

À l'en croire, ce programme a l'avantage de répondre au plan national stratégique pour le développement à l'horizon 2019-2023 et aux objectifs de développement durable porté essentiellement sur le pilier suivant, à savoir : le développement économique, le développement social, le développement environnemental et le développement institutionnel.

« Le développement harmonieux des villages, villes et territoires de la RDC fait face à des différents défis qui se résument essentiellement au manque des infrastructures modernes et un standard de vie confortable pour tous les Congolais. Aussi bien résidant aux pays qu'à l'étranger. Ces défis, une fois relevés, vont booster le tourisme et faciliter aussi bien le retour des Congolais résidents à l'étranger que les déplacements des Congolais résidents à travers la République. Repenser la politique de l'aménagement du territoire devient donc une nécessité si pas un impératif. Une implication participative de tous est requise pour le développement harmonieux des territoires de la RDC », a recommandé Guy Loando.

Et de poursuivre :

« Nous donnerons ce qu'on appelle Schéma comment vont se faire des constructions ? À quel endroit il faudra construire ? Une telle activité doit-elle se dérouler à tel endroit ? À la suite du schéma, il y aura le guide méthodologique comment se fera le schéma en provinces, mais qui va se greffer au schéma national de l'aménagement du territoire. C'est pour un développement harmonieux de notre espace physique », a-t-il conclu.

Lors de sa prise de fonction à la tête de ce ministère, après avoir fait l'état des lieux, Guy Loando Mboyo s'était fixé comme priorités notamment la vulgarisation de la politique nationale d'aménagement du territoire (PNAT) ; l'adoption de projet de loi relative à l'aménagement du territoire au Parlement et sa vulgarisation ; le renforcement  des capacités  des agents ; la poursuite et la finalisation de la réforme de l'aménagement du territoire.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une