RDC : en plein état de siège, au moins 10 civils tués dans la ville de Beni
Jeudi 1 juillet 2021 - 07:06
Le corps d'une victime de l'attaque ADF au quartier Rwangoma à Beni/ACTUALITE.CD

Au moins dix civils dont quatre femmes ont été tués dans une nouvelle attaque des combattants d'Allied Democratic Forces (ADF), la soirée du mercredi 30 juin au quartier Rwangoma, dans la ville de Beni (Nord-Kivu). C’est la première attaque sanglante depuis l’instauration de l’état de siège en pleine ville. 

Selon les témoins, l'attaque a débuté à 23 heures (heure locale) et a duré plusieurs heures. Certaines victimes ont été exécutées dans leurs maisons, d'autres ont été rassemblées au centre du même quartier avant d'être achevées par balles et à coup de machette ou de bâton.

Neuf corps sont à la morgue de l'hôpital général de Beni. Mais le corps d'une femme est encore sur le lieu de drame à Rwangoma, a constaté ACTUALITÉ.CD.

Au côté de ce bilan humain, des maisons de commerce ont été pillées avant d'être incendiées. Une maison d'habitation a aussi été incendiée.

Cet avant-midi, des centaines d'habitants sont sur place pour évaluer les dégâts. La présence policière est aussi constatée.

Cet incident survient, trois jours après deux explosions à bombe artisanale enregistrées dans une église catholique au quartier Butsili et au rond-point Malumalu, dans le quartier Mabakanga. Des explosions qui ont fait quatre blessés et un mort, un Kamikaze.

Yassin Kombi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une