RDC: au total 3815 gorilles de Grauer vivent au Parc national des Kahuzi-Biega soit 60% de la population mondiale
Photo/Droits tiers

Le Parc national de Kahuzi-Biega, dans l'Est de la République démocratique du Congo abrite à ce jour 3815 gorilles des plaines (Gorilles de Grauer)recensés à l'issue d'une récente étude menée par la  Wildlife Conservation Society (WCS).

Cette étude effectuée dans les forêts d'Oku et dans les hauts plateaux du Parc de Kahuzi-Biega fait renaître l'espoir pour ces primates classées sur la liste rouge d'espèces en voie d'extinction.

"Il s'agit de l'une des enquêtes les plus approfondies jamais réalisées sur ce grand singe, réalisée dans des circonstances très difficiles.  C'est un hommage au courage et au dévouement des biologistes congolais qui y ont participé, souvent menacés par l'insécurité persistante",a déclaré l'auteur principal de l'étude, le Dr Andrew Plumptre, du Secrétariat des zones clés pour la biodiversité hébergé par Birdlife International.

Le Parc national de Kahuzi-Biega abrite désormais plus de 60% de la population mondiale des gorilles des plaines estimée à au moins   6 800 individus soit une forte augmentation par rapport à une précédente estimation mondiale de 3 800 individus.

"Les résultats donnent également de l'espoir pour la conservation du gorille de Grauer dans cette zone difficile.  Les populations de gorilles des forêts d'Oku et des hauts plateaux du parc national de Kahuzi-Biega sont restées relativement stables au cours des 20 dernières années, soulignant l'importance de ces zones pour l'avenir de cette sous-espèce", note le rapport de cette étude.

Une étude de WCS publiée en 2016 avait montré un déclin de près de 80% de la population de ces gorilles depuis la dernière enquête à l'échelle de l'aire de répartition réalisée au milieu des années 1990.

À lire aussi : 

Le soutien aux enquêtes a été fourni par la Fondation Arcus par l'intermédiaire de l'Institut Jane Goodall, KfW au nom du gouvernement allemand, du Programme régional d'Afrique centrale pour l'environnement de l'USAID, du US Fish and Wildlife Service et du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO. 

Andrew Plumptre a également été soutenu par la Fondation Daniel K. Thorne.  Un soutien continu à WCS, au paysage de Kahuzi-Oku et aux communautés locales pour protéger les forêts d'Oku est fourni par Rainforest Trust, la Fondation suédoise des codes postaux et le Bureau des affaires internationales des stupéfiants et de l'application de la loi du Département d'État des États-Unis.

Auguy Mudiayi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une