Jeudi 13 mai 2021 - 22:36

Breaking news

RDC : ACAJ lance la campagne de sensibilisation des parlementaires sur la nécessité de lever les immunités des personnes citées dans les dossiers Bukanga Lonzo et Covid-19
Photo d'illustration

Maître Georges Kapiamba, coordonnateur de l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) a procédé ce jeudi 13 mai au lancement de la campagne de sensibilisation des parlementaires sur la nécessité de lever les immunités des personnes citées dans les dossiers de détournement des deniers publics notamment dans les dossiers Bukanga Lonzo et Covid-19.

Il rappelle que le détournement des deniers publics et la culture de l’impunité sont des maux à la base du désastre socio-économique qui fait de la RDC un des pays de la planète les plus corrompus  et pauvres, et d’où la nécessité, selon lui, de lever les immunités des auteurs présumés des actes sus vantés en vue de contribuer à l’œuvre de la lutte contre l’impunité et de moralisation de la gestion publique.

« L’ACAJ encourage les responsables visés par les conclusions des enquêtes diligentées par l’IGF d’offrir toute leur coopération à la Justice et de ne pas adopter une posture de défiance, susceptible de jeter l’opprobre sur le pouvoir judiciaire congolais », a-t-il déclaré au cours d'une conférence à Kinshasa.

Pour lui, le refus pour les parlementaires de lever les immunités dont sont couvertes les personnes suspectées constituerait un acte de complicité, de trahison à l’égard de la confiance que le peuple place en eux et surtout une participation active à la perpétuation de la misère des Congolaises et Congolais.

« L’ACAJ appelle ainsi les Bureaux du Sénat et l’Assemblée nationale à prioriser, avant la fin de la session de mars en cours, l’examen des demandes de levée des  immunités leur soumises par le Procureur Général près la Cour Constitutionnelle et le Procureur Général près la Cour de cassation », a exhorté Maître Georges Kapiamba.

L’ACAJ promet d'envoyer incessamment une lettre individuelle, à tous les Sénateurs et Députés nationaux, afin de les sensibiliser sur cette urgence. Cette organisation de défense des Droits de l'homme demande à la population de soutenir la Justice dans la lutte contre notamment le détournement des deniers publics.

L'inspection générale des Finances (IGF) a eu à mener des enquêtes en rapport avec la gestion du projet Bukanga Lonzo mais aussi les fonds liés à la gestion de la covid19. Le numéro Un de ce service rattaché à la présidence s'est toujours plaint de la lenteur de la justice suite aux immunités parlementaires dont certains bénéficient.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une