RDC : discussions entre le ministère de l'économie et les opérateurs économiques autour d'un nouveau projet des structures de prix
Réunion entre le ministre Jean-Marie Kalumba et les opérateurs économiques

Le ministre de l'économie nationale Jean-Marie Kalumba a réuni mardi 11 mai 2021 les opérateurs économiques du secteur d'approvisionnement en denrées de grande consommation pour leur signifier la nécessité de la stabilité et la rationalité des prix sur le marché.

Des projets des structures des prix ont été remis à ces opérateurs économiques. Les deux parties vont se retrouver d'ici la fin de la semaine pour adopter des structures des prix concertées qui seront suivies par tous les opérateurs du secteur.

« Dans ce contexte de crise, notre ambition est de protéger tous les avoirs économiques de manière à garantir l'équilibre sur le marché des biens et services. Outre le renforcement du contrôle économique, le ministère de l'économie nationale n'assurera pas seulement la police des prix mais s'emploiera avec d'autres ministères notamment le ministère des finances à examiner la possibilité de supprimer si non de réduire certaines taxes fiscales et parafiscales qui peuvent avoir une incidence directe sur la hausse des prix des denrées de grande consommation », a dit le ministre de l’économie nationale qui invite les opérateurs de son secteur « au strict respect de la législation économique et surtout à la pratique de la vérité des prix dans nos différents marchés ».

Les opérateurs économiques ont, à leur tour, plaidé pour l'assouplissement de la fiscalité.

« Nous sommes une économie extravertie, nous dépendons de l'extérieur. Nous avons demandé à son excellence Monsieur le Ministre de prendre en compte ces paramètres au niveau extérieur mais aussi au niveau interne sur la fiscalité et la parafiscalité, ce sont les impôts et les taxes qui influencent aussi le prix au niveau de la consommation », a dit au nom du groupe Jean-Baptiste Selemani Ngongo, coordonnateur du Groupe Congo Futur.

Et de poursuivre : « Nous avons suggéré qu'il y ait une concertation au niveau des opérateurs et du gouvernement pour voir comment on peut alléger la fiscalité et la parafiscalité et offrir aux consommateurs les produits à meilleur prix. Les travaux vont se poursuivre, nous avons constitué des commissions et nous travaillons ensemble avec les experts du ministère de l'économie et du côté privé, nous allons nous retrouver très prochainement  pour produire le document qui servira de base au niveau du gouvernement ».

Plusieurs produits de grande consommation sur le marché sont vendus notamment à Kinshasa à des prix différents alors qu’ils sont fournis par une même société et transportés sur un même trajet. Ce que le ministre de l’économie juge inacceptable au regard des dispositions de la loi organique n•18/020 du 09 juillet 2018 relative à la liberté des prix.

La baisse des produits de première nécessité sur le marché figure parmi les priorités du gouvernement de la République Sama Lukonde.

Clément Muamba

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une