Dimanche 2 mai 2021 - 09:52

Breaking news

Sud-Kivu : le président fédéral de l'UDPS Bukavu désavoué après avoir réquisitionné la police contre ses camarades
Les militants de l'UDPS devant le siège du parti à Limete /Ph ACTUALITE.CD

22 secrétaires généraux et leurs adjoints, les chefs de département et  les secrétaires provinciaux de l'UDPS Bukavu désavouent leur président Guillaume Ilunga pour, entre autres, avoir réquisitionné la police en vue d’interdire à ses camarades l’accès au bureau du parti.  

Il est aussi reproché à M. Ilunga l’immaturité politique et la violation intentionnelle des textes. Ils ont, pour ce faire, adressé une motion au président national, Jean Marc Kabund pour dénoncer :

"Les agitations et tensions politiques sont inhérentes à un parti politique à caractère demaocratique comme le nôtre et chaque fois que cela arrive dans notre fédération, le dialogue a toujours été privilégié comme mode par excellence  de règlement de différends politiques entre combattants. Curieusement depuis que l'UDPS/Tshisekedi fut implantée au Sud-Kivu en 1990 avec multiples fédéraux qui se sont succédés, avec multiples divergences internes, Guillaume Irenge Kalumuna est le premier président fédéral à avoir ordonné à la police nationale congolaise à deux reprises, d'assiéger le siège du parti le 06 janvier et du 31 mars au 1 avril 2021", disent les motionnaires.

Ce désaveu intervient après celui de la ligue des jeunes qui accuse Guillaume Kalumuna de mégestion. Ce grief est revenu dans le chef d'accusation des secrétaires généraux.

" Notre président fédéral confond par immaturité politique, une proposition d'idée contraire à son opinion à une attaque personnelle et individuelle", disent-ils.

Face à ces accusations, ces membres du comité fédéral désavouent leur président.

" Nous membres du comité fédéral, signataires de la présente motion de désaveu, décidons : est désavoué de ses fonctions du président fédéral de l'UDPS/TSHISEKEDI fédération de Bukavu, monsieur Guillaume Irenge Kalumuna, en conséquence, il n'a plus ni droit, ni qualité d'engager la fédération."

Dans la foulée, le président fédéral de l'UDPS avait lancé un communiqué invitant ses camarades à participer à une marche pour soutenir le gouvernement Sama Lukonde. Une décision que ses collaborateurs qualifient de personnelle.

Justin Mwamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une