Vendredi 16 avril 2021 - 16:59

Breaking news

Chronique santé : d’où vient la dépression, quels en sont les symptômes ?
Visuel service infographie/ACTUALITE.CD

Nombreux sont ceux qui tombent dans la dépression sans le savoir, à cause de plusieurs facteurs. Le Desk Santé parle de quelques signes et causes de la dépression avec un psychologue clinicien.

« La dépression est une perturbation des humeurs. C’est parmi les troubles des humeurs. Il y en a beaucoup, mais la dépression est l’une des plus grandes perturbations des humeurs, parce qu’elle nécessite une prise en charge psychologique. Elle peut également être le résultat du cumul des faits : après avoir accumulé beaucoup de faits, des situations qui perturbent les humeurs, ça peut arriver au point de devenir une dépression », a fait savoir le psychologue Hadji Byamungu.

Parmi les symptômes de la dépression, le psychologue cite la perte d’intérêt, c’est-dire qu’on perd l’envie de faire ce qu’on avait l’habitude de faire, et qu’on aimait faire ; la baisse de l’estime de soi ; le désespoir qui peut susciter les envies suicidaires, c’est-à-dire, qu’on perd l’envie de vivre, on s’expose aux comportements à risque et y trouver du plaisir ; la perte de l’appétit, on se sent fatigué : la fatigabilité même quand on n’a  rien, le matin en se réveillant on se sent fatigué. Il y a aussi la perturbation du cycle du sommeil, ça peut aller de l’insomnie à l’hypersomnie : certains manque le sommeil, d’autres dorment plus que d’habitude, il y a aussi le retrait social : quelqu’un qui est déprimé n’aime pas rester avec les autres.

« Il y a quelques différences dans la manifestation de la dépression chez l’homme par rapport à la femme, les conduites suicidaires sont très rares pour les femmes. D’ailleurs, le taux de la dépression est beaucoup plus élevé chez les hommes que chez les femmes, parce que la dépression généralement, c’est le résultat de quelqu’un de trop introverti, et généralement les femmes sont ouvertes et cherchent toujours à parler avec quelqu’un, et le fait de parler, de s’exprimer, diminue les risques de développer la dépression », précise le psychologue clinicien.

Les origines de la dépression peuvent varier, sans tenir compte d’âges ni de sexe et celaà cause de plusieurs facteurs. Le besoin naturel de se sentir considéré ou encore aimé dans la société peut entraîner également la dépression par manque de ce besoin, explique le psychologue Hadji.

« La première chose à faire c’est prévenir la dépression, et cela dépend d’une personne à une autre. Il faut aller vers les autres et s’ouvrir, parler des problèmes qui nous tiennent à cœur, et les femmes s’en sortent bien. Il y a aussi le fait d’avoir une activité qui défoule, faire une activité qu’on n’a pas l’habitude de faire, faire également le sport, surtout le sport d’équipe. On encourage aussi la fréquentation des groupes de gens pour éviter d’être seul pendant un long moment. Lorsqu’on constate tous ces signes, on doit aller consulter un psychologue clinicien. Mais si c’est encore mineur, même l’entourage peut aider », indique-t-il.

Pour les enfants, la dépression peut se manifester par les jeux solitaires, même si le jeu fait appel à une tierce personne, l’enfant va préférer jouer tous les deux seul. Il y a des situations qui rendent les enfants dépressifs comme voir son père battre sa mère chaque jour, ça peut le perturber ; ou soit à l’école, si l’enfant est qualifié de moins intelligent à chaque fois qu’il souhaite apporter la réponse à une question. A ce niveau, le psychologue conseille de veiller à l’environnement dans lequel l’enfant évolue. Il ne faut pas l’exposer à un environnement violent. Pour éviter la dépression aux enfants, le psychologue suggère des punitions positives afin de les encourager plutôt que les blâmer.

Thérèse Ntumba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une