RDC : après avoir déserté l’Armée, le Colonel Sematama signalé dans les Hauts-Plateaux aux côtés du Colonel Makanika, un autre déserteur qui s’est retourné contre les FARDC
Le colonel déserteur Charles Sematama/Ph ACTUALITE.CD

Le Baromètre Sécuritaire du Kivu (KST), projet initié par Human Right Watch et le Groupe d’Etude sur le Congo de l’Université de New York, était le premier à le signaler : le colonel Charles Sematama, qui dirigeait le régiment 3411 à Kitchanga, dans le territoire de Masisi, a déserté l’armée. Cet officier était également commandant de l'armée dans la ville de Beni. 

D’après les chercheurs de KST, citant une source des autorités locales à Minembwe ainsi que de nombreux experts de la zone, le colonel déserteur Charles Sematama est arrivé dans la zone des hauts-plateaux du Sud-Kivu.

Il aurait rejoint un autre déserteur, le colonel Michel Rukunda (Makanika).  Issu de la communauté banyamulenge, cet officier supérieur se fait remarquer par plusieurs attaques contre les FARDC et les miliciens Mai-Mai.

« Il a retourné ses armes contre les Forces armées de la République démocratique du Congo... Il est considéré comme un rebelle, comme un déserteur et doit être traité comme tel ! Un officier supérieur de l'armée qui dit qu'il va défendre une communauté, ça ne passe pas », disait le capitaine Dieudonné Kasereka en octobre.

Ancien combattant au sein de l’AFDL, Makanika contrôle depuis plusieurs mois une partie des groupes armés banyamulenge dont la coalition Ngumino-Twirwaneho.

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une