RDC : Bahati Lukwebo accorde « un pardon sincère » aux frondeurs de l’AFDC-A qui sont revenus
Bahati Lukwebo. PH/ACTUALITE.CD.

L'informateur Modeste Bahati Lukwebo a fait savoir qu'à ce jour son regroupement AFDC-A a retrouvé son unité d'antan et dit accorder "un pardon sincère" aux anciens frondeurs.

“Des camarades, nous avaient quitté, d'autres débauchés par ceux que vous connaissez, nous leur avons dit que nous les pardonnons parce qu'ils sont revenus et donc c'est un pardon sincère. Ils ont les mêmes droits et devoirs que ceux qui sont restés fidèles. Nous refaisons l'unité de 41 députés nationaux de l'AFDC-A et les 70 députés provinciaux et nos sénateurs et autres élus. Aujourd'hui l'unité règne et s'il persiste encore deux ou trois personnes qui tardent à venir, elles viendront et seront toujours les bienvenues”, a-t-il déclaré au cours d'un point de presse ce mardi 19 janvier 2021.

Et de rappeler : 

“Ce regroupement a été constitué par des compatriotes qui sont chefs des partis politiques et personnalités politiques depuis mars 2018 et il y a eu un problème tout simplement parce que dans le cadre de notre exercice politique normal, en se référant à la charte du FCC à l'article 3 qui reconnaissait à chaque regroupement et partis politiques l'autonomie et la liberté d'action, nous avons exprimé une ambition en tant que deuxième force politique du pays, de diriger l'une des institutions de la République ce qui est de notre droit et le fait d'avoir présenter notre candidature au poste de Président du Sénat, nous avons été l'objet de représaille et vous connaissez la suite”.

A la suite de l'exclusion de Lukwebo du FCC en 2019, plusieurs députés et sénateurs s'étaient déclarés fidèles à Joseph Kabila déniant à l'actuel informateur la qualité d'engager AFDC-A.

Clément Muamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une