Dimanche 27 décembre 2020 - 11:15

Breaking news

COVID-19 en RDC : un médecin représentant des agents de la riposte impayés emprisonné à Makala
QG de la riposte contre covid-19

Docteur Chris Kacita, l’un des représentants des agents de la riposte contre la COVID-19 qui réclament leurs arriérés de salaires, a été arrêté le 4 décembre dernier et transféré le 12 décembre à la prison Makala.

Selon les proches du médecin, c’est le secrétariat technique de la riposte contre la Covid-19 (INRB) qui a porté plainte contre lui pour faux en écriture.

« Il a été arrêté le 4 décembre alors qu'il passait à l’INRB faire l’enregistrement d’un homme de 55 ans pour son test voyage. En sortant, un infirmier lui demande de l’argent pour qu’il passe également au test, il a refusé. Et puis il a commencé à le menacer en lui disant qu’il était recherché pour des déclarations qu’ils avaient faites et qui n’avaient pas plu au secrétariat technique de la riposte. Ensuite, il a saisi tout le monde sur place en criant qu'il s’est fait prélever, alors que c’est une autre personne qui est enregistrée. Finalement, on a appelé le professeur Muyembe et on l’a fait passer pour la personne qui fabrique des faux résultats des tests. Il a donc été arrêté sur place et amené dans une cave de la police judiciaire où il a subi torture, intimidation et extorsion pendant 5 jours avant d’être transféré à la prison centrale de Makala », raconte un proche de Chris Kacita.

Il réclame justice et réparation des préjudices causés.

« Il a passé ces 5 jours au cachot sans assistance de son avocat, il a signé un PV sans le lire à cause de l’obscurité dans la pièce. La plainte contre l'inconnu de l'INRB n'a aucun rapport avec la réalité. Aucun document n'a été brandi à charge, donc c'est une machination qui cache la vraie raison que nous estimons être la défense des droits des autres prestataires », insiste ce proche.

Chris Kacita est en attente d'une fixation d'audience soit d’une liberté provisoire.  Il était à la tête de plusieurs revendications de salaires des prestataires dans la riposte contre COVID-19, et les a représentés devant plusieurs institutions dont la primature, l’assemblée nationale et le ministère de la santé, pour réclamer leur paiement. Ces prestataires enregistrent jusqu’à 5 mois d’impaiement.

Thérèse Ntumba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une