RDC : le coordonnateur de l’APLC et deux directeurs des opérations convoqués au parquet ce vendredi
Vendredi 18 décembre 2020 - 11:34
Ghislain Kikangala, Coordonnateur de l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC)/Ph droits tiers

L’affaire Access Bank- Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC) est devant la justice. En effet, le parquet près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe a convoqué ce vendredi 18 décembre le coordonnateur de cette agence, Ghislain Kikangala ainsi que deux autres agents à savoir Nzanza Luzy directeur des opérations et Bondekwe Bo également directeur des opérations.

Depuis plusieurs jours, une vidéo et des photos virales circulent sur la toile montrant certains agents de l’APLC au guichet d' Access Bank en train de percevoir une somme dans le cadre d’une enquête portant notamment sur le blanchiment des capitaux au sein de cette société bancaire. Les agents affectés à cette mission ont perçu 30 000 USD comme « caution » pour obtenir la libération du chef de Access Bank qui était retenu dans le cadre de l’audition par l’APLC.

La perception de cette somme par cette agence anti-corruption a été sévèrement critiquée notamment par l’ONG Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) qui a qualifié cet acte de « faits coupables » car l’APLC est allée, d’après l’ONG, au-delà de la mission lui confiée par l’ordonnance présidentielle.

Ce jeudi, la Présidence de la République qui est restée silencieuse depuis, a réagi. Le directeur de cabinet a.i du Chef de l'Etat, Eberande Kolongole, fait savoir que les enquêtes sont en cours pour « tirer au clair » les faits reprochés à l'Agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC).

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une