Samedi 28 novembre 2020 - 09:28

Breaking news

SNEL et REGIDESO: Ados Ndombasi suggère la révocation des comités de gestion pour incompétence notoire
ACTUALITE.CD

Ados Ndombasi Ndombasi maintient la pression sur le dossier SNEL et Régideso. Le député national regrette que les efforts fournis au parlement ne portent pas les fruits. 

« Lors de la présentation du budget  2021, nous avons interpellé le Premier Ministre et le Ministre des Ressources Hydrauliques et Électricité sur la question de la non fourniture d'eau par la REGIDESO et du délestage par la SNEL. Depuis mon interpellation à ce jour, rien n'a changé », dit-il. 

Et d’ajouter: 

« Par conséquent, dans les prochains jours nous allons demander la révocation et l'arrestation pure et simple de ces deux comités de gestion pour incompétence notoire et crime contre le peuple congolais. Au-delà de nos couleurs politiques, il y a des ces causes  qui devraient reelement nous unir. L’eau et l’électricité font indéniablement partie de ces causes ». 

« La capacité installée dans la ville ed Kinshasa avec cinq usines est de 550 000 m3 par jour, qui est la capacité nominale. Pour le moment, après plusieurs années de fonctionnement cette capacité n’est plus la même. Avec la vétusté des équipements, elle est descendue. Kinshasa a plus besoin d’environ 1 million de m3 par jour. Il manque 430 000 m3 par jour », avait déclaré Clément Mubiayi, DG de la Régideso, au sortir d’une réunion le 10 novembre avec le Premier ministre.

La Régideso a commencé la construction des usines dont celle de Lemba Imbu. Des groupes motopompes ont été commandés.

Jean-Bosco Kayombo explique pour sa part, le problème d’électricité à Kinshasa par « un déséquilibre entre la production et la demande. Il y a eu diminution de la production à la centrale d’Inga. Des machines étaient tombées en panne. Nous devrions rapidement rattraper la situation, chose faite aujourd’hui ». Il y a aussi la vétusté des matériels, ajoute t-il: « Inga I a 50 ans d’âge. Quatre machines sur les six sont déjà réhabilitées. Il reste deux machines qui sont vielles de 50 ans. Elles peuvent tomber en panne à tout moment. Nous devons fournir des efforts pour fiabiliser, faire des maintenances, la même chose à Inga II »

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une