Haut-Katanga : l'Union Congolaise des Femmes des médias lance la campagne "Agissons contre la corruption dans la chaîne pénale"
Haut-Katanga : l'Union Congolaise des Femmes des médias lance la campagne "Agissons contre la corruption dans la chaîne pénale"

L'Union congolaise des femmes des médias (UCOFEM), section du Grand Katanga, à lancé ce mercredi 18 novembre 2020, une campagne de lutte contre la corruption intitulée Agissons contre la corruption dans la chaîne pénale. 

" La corruption a augmenté en RDC et elle gangrène toute la société : aucun secteur de la vie n'est épargné. Elle prend des formes multiples à savoir financière, morale et parfois elle se traduit par le harcèlement sexuel, en ce qui concerne les femmes. La corruption est devenue un mode de vie. Et  le justiciable a du mal à avoir accès à une justice équitable. Devant une telle situation, malheureusement la quasi totalité des citoyens congolais banalise la corruption et par conséquent, ils développent une attitude de tolérance vis à vis de ce fléau ", a dit à la presse Denise Maheho, coordonnatrice provinciale de l'union congolaise des femmes des médias ( UCOFEM ). 

Cette campagne entre dans le cadre du projet Kuleta Haki 2, qui se tiendra du 18 novembre au 09 décembre prochain. La population, selon Denise Maheho, sera sensibilisée sur les pratiques de corruption et ses conséquences. 

" Il s'agira d'aborder plus particulièrement les pratiques de corruption dans le système judiciaire, d'éveiller la vigilance des justiciables sur les  abus qu'ils connaissent dans les différentes procédures judiciaires et de susciter auprès de tous ( acteurs judiciaires, société civile, journalistes et justiciables ) un sentiment positif qui brise le fatalisme dans lequel on est plongé, et qu'il est possible d'agir contre la corruption, même en commençant à petite échelle ", a t-elle précisé lors de ce point de presse tenu dans la salle de réunion de Wallonie-Bruxelles, à Lubumbashi.

Pour réussir cette campagne de lutte contre la corruption, l'union congolaise des femmes des médias, section du Grand Katanga entend mener plusieurs activités. 

" Nous mènerons des activités : la production d'un podcast en 5 épisodes de 5 minutes qui sera diffusé sur les radios, une chanson qui sera considérée comme hymne contre la corruption. D'autres activités sont prévues, des  campagnes de sensibilisations en faveur des journalistes, des officiers de la police judiciaire et des avocats. Le moment culminant de la campagne sera est la campagne motorisée qui sillonnera 5 communes de la ville de Lubumbashi ", a ajouté Denise Maheho. 

L'union congolaise des femmes des médias, entend, par cette campagne, précise sa coordonnatrice, susciter un changement de comportement dans le chef de la population. 

José Mukendi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une