Mardi 27 octobre 2020 - 08:27

Breaking news

RDC : Joseph Olengankoy convoqué à la Cour de cassation pour le présumé détournement de 3 millions USD au CNSA
Joseph Olengakony, président du CNSA

Le procureur près la Cour de cassation a convoqué ce mercredi 28 octobre Joseph Olengankoy, président du Conseil national de suivi de l’accord de Saint Sylvestre (CNSA) pour une affaire présumée de détournement de 3 millions USD de prime des agents de cette institution d’appui à la démocratie. C’est l’Observatoire des dépenses publiques (ODEP) qui l’annonce à la suite de sa plainte.

« Nous sommes heureux d'annoncer que le procureur général près la cour de cassation a convoqué le président du CNSA, Olenghankoy pour ce mercredi 28 octobre à 12h. Que la justice triomphe dans l'affaire de détournement de 3 millions des primes. », dit l’ODEP.

Cette organisation de la société civile a récemment rapporté que le Procureur général près la Cour de cassation a demandé à la police judiciaire de lancer les enquêtes sur le détournement présumé de 3 millions USD du CNSA. 

Mi-juin, l’ODEP avait transmis au procureur général près la Cour de cassation son rapport de contrôle citoyen de la gestion des fonds alloués au CNSA de 2017 à avril 2020. Dans sa lettre, l’ONG expliquait que le « CNSA est au coeur d’une malversation financière dont il est important aujourd'hui de retracer la destination de 3 087 630 USD sortis du trésor public pour la prime et salaire des 18 membres, non actifs depuis plusieurs mois ». Pour l’ONG, ces fonds ont été utilisés en violation de la loi relative aux finances publiques.

Toutes ces allégations ont toujours été rejetées par les dirigeants du CNSA. « Dire qu’il y aurait malversation financière au CNSA est une affabulation. Depuis l’installation du CNSA, les membres n’ont jamais reçu un salaire. C’est de novembre 2017 à septembre 2019 que le CNSA a reçu 200 millions comme frais de fonctionnement. Face à cette situation qui mettait en mal les membres, ces derniers se sont réunis en plénière en novembre 2017 et ont décidé de prélever sur les frais de fonctionnement une prime pour des raisons humanitaires », avait dit, au cours d’un point de presse organisé en juin à Kinshasa, Valentin Vangi, le rapporteur

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une