RDC : Remy Musungayi qualifie la démarche de l'AFDC-A pro-FCC " d'une agitation due à la légalité et la légitimité" que détient l'aile dirigée par Lukwebo
Photo ACTUALITE.CD.

Le rapporteur général de l'Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés ( AFDC-A), le professeur Rémy Musungayi qualifie la proposition de l'AFDC-A pro-FCC de lever les immunités de Bahati Lukwebo au sénat d'une " agitation due à la légalité et la légitimité que détient l'AFDC-A sous le leadership de Modeste Bahati ".

" Je précise  que l'agitation observée dans le camp des dissidents est due à la légalité et la légitimité que détient l’AFDC-A sous le leadership du Professeur Bahati Lukwebo. Les notifications de déchéance de mandat parlementaire adressées aux intéressés par la Cour Constitutionnelle en disent long. Pour eux, les carottes sont cuites ", a déclaré à ACTUALITE.CD ce dimanche 24 mai le rapporteur général de l'AFDC-A.

Le regroupement politique AFDC-A pro-FCC a appelé ce samedi au cours d'une conférence de presse, le Parquet général près la Cour de Cassation, à saisir le bureau du Sénat pour la levée des immunités du sénateur Bahati Lukwebo à qui il reproche plusieurs “faits infractionnels”. 

C'est depuis le 09 Juillet 2019, que le Front commun pour le Congo de Joseph Kabila, avait suspendu pour une durée indéterminée, Modeste Bahati lukwebo, pour avoir exprimé son opposition à la candidature d'Alexis Ntambwe Mwamba au poste du président du sénat et  maintenu sa candidature au même poste. Depuis lors il s'observe deux camps de l'AFDC-A, celui resté fidèle au FCC et dirigé par Nene Nkulu et Steve Mbikayi, devenus ministres grâce au quota réservé à ce regroupement. 

Ivan Kasongo

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une