Port obligatoire des masques à Kinshasa: un policier ouvre le feu et blesse une dame
Police

Une dame a reçu une balle à la jambe aux alentours du marché de Masina, dans la partie Est de Kinshasa. Tout est parti d’une discussion chaude entre les civils et les policiers sur la mesure du port obligatoire des masques. Le policier a perdu le contrôle et a ouvert le feu, rapportent les sources policières.

La dame a été acheminée à l’hôpital et le policier arrêté.

Toujours ce mercredi, un civil a été tué par un policier à Kingasani ya Suka. Selon les informations de ACTUALITE.CD, l’incident s’est produit pendant que la police tentait de faire respecter les mesures de distanciation sociale. La situation a vite dégénéré et le policier a tiré. 

L’auteur du tir a été arrêté et se trouve déjà entre les mains de la justice militaires. La décision sur l’audience foraine a été prise rapidement. Et le procès en flagrance se tiendra cet après-midi.

Contexte

Gentiny Ngobila, gouverneur de Kinshasa, avait annoncé qu’à partir de cette semaine, le port de masques, même de fabrication artisanale, sera désormais obligatoire sur toute l'étendue de la capitale.

La décision avait été prise à l’issue d’une réunion présidée  samedi dernier par le Premier ministre Ilunga Ilunkamba.

La police avait été instruite pour faire respecter scrupuleusement ce décision ainsi que le respect des mesures de distanciation sociale et des mesures d'hygiènes édictées par les institutions sanitaires.

« Nous avons décidé d’obliger chaque kinois de porter un masque. En cas de refus, le contrevenant, à partir de mercredi, sera arrêté par la police. Il sera obligé de payer une amende de 5000 FC », avait dit le gouverneur.

Plusieurs bévues ont été recensées à Kinshasa en dépit du fait que l’arrêté devant rendre opératoire cette décision n’est pas encore signé. 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une