Dimanche 1 mars 2020 - 12:02

Breaking news

RDC : l’AFDC-A de Néné Nkulu fixe le cap vers l’obtention de postes des mandataires dans les entreprises publiques d’ici juin 2020
Nene Nkulu

Le regroupement politique Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) aile Néné Nkulu a réitéré son soutien à la coalition FCC-CACH, ce dimanche 01 mars à Kinshasa au cours d’une activité d’échange entre cadres et militants de cette plateforme politique.

 

Néné Nkulu, ministre de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale et autorité morale de l’AFDC-A a axé son allocution sur les actions que doit mener son regroupement politique au cours de cette année. Elle se dit fidèle et loyale à la coalition FCC-CACH et appelle les cadres et membres de son regroupement politique à redoubler d’effort pour le combat futur, notamment celui de gagner des postes des mandataires publics.

 

« Nous venons de manifester notre soutien à la coalition FCC-CACH et à notre autorité morale Joseph Kabila avec qui nous allons cheminer jusqu’aux élections futures. Notre combat en 2019, nous a permis d’obtenir 3 postes au gouvernement dont un ministère d’État. La plénière de l'Assemblée nationale a reconnu à notre regroupement politique la paternité de l’AFDC-A. La plénière de l'Assemblée nationale a reconnu à notre regroupement politique la paternité de l’AFDC-A. À l’horizon juin 2020 pour des postes des mandataires dans les entreprises publiques. À l’horizon 2023 pour remporter toutes les élections dans un esprit d’harmonie avec notre plateforme le FCC. Je reste ouverte à tous pour les échanges autour de la bonne marche de notre parti », a déclaré Néné Nkulu. Elle a aussi annoncé des activités de grande visibilité pour la cause de la femme au sein de l’AFDC-A au cours de ce mois de mars. Pour sa part Patrick Djanga, président a.i de la conférence des présidents de l’AFDC-A, a qualifié d’ennemis de la république, tous ceux qui combattent la coalition FCC-CACH, qui à l’en croire, détient l’avenir de la RDC.

 

« C’est une tradition qui vient de s’instaurer au sein du regroupement AFDC-A. Une nouvelle dynamique qui consiste à mobiliser toutes les forces afin que le travail qui doit se faire soit participatif. Nous étions dans une journée d’échange sur la redynamisation de l’AFDC-A. Nous avons lancé le débat sur les stratégies à prendre pour les élections de 2023. Il était aussi question de soutenir la coalition FCC-CACH. Quiconque veut la paix dans ce pays doit soutenir la coalition au pouvoir. C’est ainsi que nous ne sommes pas d’accord avec les extrémistes de tout bord qui veulent créer de la zizanie au sein de la population voire de certains dirigeants au lieu de consolider cette coalition à laquelle dépendra l’avenir de ce pays », a dit Patrick Djanga.

 

Cette journée d’échange et de soutien à la coalition FCC-CACH a connu la participation des députés, sénateurs, membres de la conférence des présidents ainsi que tous les membres se réclamant de l’AFDC-A.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une