Catégorie
Ph. Pascal Mulegwa

 

La conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a clôturé,  mercredi 12 Février, son projet de sensibilisation sur l'éducation civique et électorale après l'élaboration d'un manuel scolaire en passe d'être intégré dans le programme éducatif de la République démocratique du Congo (RDC). 

 

Le projet lancé en juin 2016 et qui a connu un appui financier du Canada a permis de sensibiliser plus de 24 millions d’électeurs avant les élections du 30 décembre 2018 dans le pays.

 

Au cours de la cérémonie de clôture au centre interdiocésain, l’ambassadeur du canada en RDC, François Simard, a félicité l’épiscopat congolais pour « la démonstration d’un dynamisme et d’une abnégation ». 

 

Qui, a-t-il poursuivi, « font de vous des formidables agents  de développement. Cette expérience nous ouvrira certainement d’autres portes »

 

Le secrétaire général de la Cenco, a salué  « une évolution majeure et considérable » dans les comportements électoraux des congolais « qui ont refusé de brader leurs voix, refusé la corruption » et surtout « relativisé leurs origines car les élections dans ce pays ont été caractérisé dans le passé par les clivages Est – Ouest ».  

 

En outre, a dit le prêtre catholique, les populations ont affronté les scrutins « en toute responsabilité » contrairement aux scrutins de 2006 et 2011.   

 

Le projet a été mis en ouvre à travers le vaste réseau de l’Eglise catholique constitué de 47 diocèses et archidiocèses plus de 1300 paroisses, des mouvements apostoliques de femmes et de jeunes, des commissions et dans des écoles.

 

Il était prévu que l’épiscopat, dans le cadre de ce projet, déploie plus de 10.000 animateurs locaux dont 40% de femmes, 30% de jeunes et la production et la diffusion des émissions de radio d’éducation civique.

 

Le manuel scolaire a été produit pour les classes de 6ème et 7ème pour les enfants scolarisés.

 

 

Christine Tshibuyi

 

 

Vidéo