Catégorie
Photo droits tiers

Vital Kamerhe annonce les réformes prochaines au niveau de la justice. Le directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi fait savoir que la démarche sera menée par la coalition au pouvoir. Le FCC et le CACH devront se mettre d’accord sur les profils des magistrats à nommer.

« Il y aura des réformes et CACH et FCC vont choisir, s'ils estiment que les gens qui sont là sont bons, nous allons les garder, mais si ensemble nous jugeons que ce ne sont pas les personnes qui sont habilitées à porter ce nouveau visage de la justice, nous allons nous mettre d'accord pour les changer mais on n'enverra personne à l'enfer ni au purgatoire. Ce que nous voulons, c'est un Congo où la justice sera réellement la  colonne vertébrale d'un état de droit », a dit à ACTUALITE.CD, Vital Kamerhe.

Il a également parlé du changement au sein des forces armées.

« Au niveau de l'armée, nous devons équiper notre armée, nous devons construire des centres d'entraînements pour notre armée, nous devons faire en sorte que nos unités soient rafraîchies...on fera ce changement avec les mêmes militaires, mais ceux qui sont aptes pour servir sous le drapeau jusqu'au sacrifice suprême. Il faut retenir une chose: c'est le système qui ramène tout le monde à la raison. Les ex-FAZ ont fait la paix au Tchad et au Rwanda mais quand le système a changé, les généraux étaient devenus des affairistes bien entendu les éléments des troupes aussi et l'armée a perdu des combats », a ajouté Vital Kamerhe.

Le nettoyage dans la magistrature est souhaité par plus d’un. Les protestations qui ont émaillé les verdicts de la cour constitutionnelle sur les résultats définitifs des élections législatives n’ont fait que renforcer cette position.

Fonseca Mansianga

Vidéo