Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Le Secrétaire technique du Comité multisectoriel de la riposte contre la maladie à virus Ebola, le Professeur Jean-Jacques Muyembe, a reçu sa deuxième dose de vaccin Johnson&Johnson ce lundi 20 janvier 2020, au site de vaccination installé au centre de santé Kimuti dans le quartier Majengo à Goma (Nord-Kivu). 

« Je viens de prendre ma deuxième dose. Je parle, je marche et je n’ai aucun problème. Je n’ai ni douleurs, ni démangeaisons et je ne ressens aucun effet secondaire. Nous remercions la population qui comprend facilement l’importance de cette vaccination. Je pense que beaucoup de personnes viendront encore se faire vacciner pour se protéger contre la maladie à Virus Ebola », a-t-il témoigné.

Il a, à cette occasion, invité la population de la ville de Goma, particulièrement celle de Majengo et de Kahembe dans la commune de Karisimbi ainsi que celle des toutes les provinces touchées par la dixième épidémie à la Maladie à virus Ebola à continuer à se faire vacciner afin d’arrêter la chaîne de propagation de ce virus en RDC et dans les pays voisins.

« Toutes les autres personnes qui se sont déjà fait vacciner comme moi pour la première dose de Johnson&Johnson, devront déjà retourner à l’un des sites de vaccination à Karisimbi pour recevoir leur deuxième dose », a ajouté le professeur Muyembe.

Cette deuxième dose complète la première afin de renforcer la réponse immunitaire intervient. C'est à la suite de la deuxième dose, administrée 56 jours après la première, que l'augmentation substantielle de la réponse en anticorps se développe.

MSF s’occupe de la mise en œuvre sur le terrain de l’étude clinique. Depuis plusieurs semaines, des équipes d'engagement communautaire de cette organisation sont sur le terrain pour informer et répondre aux questions des membres de la communauté des districts sanitaires de Majengo et de Kahembe. Ces districts ont été identifiés en collaboration avec les autorités sanitaires comme les premières zones à vacciner.

6.317 personnes ont été vaccinées, jusqu’au 17 janvier 2020, avec le second vaccin Ad26.ZEBOV/MVA-BN-Filo (Johnson&Johnson) dans les deux aires de santé de Karisimbi à Goma.

Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018 avec le vaccin rVSV-ZEBOV 270.138 personnes ont été vaccinées.

Approuvé le 22 octobre 2019 par le Comité d’Éthique de l’école de santé publique de l’université de Kinshasa et le 23 octobre 2019 par le comité d’Éthique national, le deuxième vaccin, dénommé Ad26.ZEBOV/MVA-BN-Filo, est produit par la firme Janssen Pharmaceuticals pour la société Johnson & Johnson.

Jonathan Kombi

 

Vidéo