Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Jean Claude Muyambo Kyassa, Président National du parti Solidarité congolaise pour la démocratie et le développement (SCODE) a dénoncé la politique de « division » qui, d’après lui était la méthode de l’ancien régime de Joseph Kabila.

Avant son départ de l’ancienne majorité présidentielle, Muyambo affirme avoir été approché par les la famille politique de Joseph Kabila pour « détruire d'autres politiciens » en échange d’un poste ministériel.

« On voulait m'utiliser pour détruire d'autres politiciens et en contrepartie, on me devait de portefeuille ministériel. J'ai refusé de trahir le peuple, le résultat est que nous avons aujourd'hui le changement, nous avons l’alternance.  Ce que j'ai connu en prison pour cette alternance, dans l'avenir ne doit plus se produire dans cette République », a indiqué le président de SCODE au cours d’un point de presse ce lundi à Lubumbashi.

Pour lui, le système Kabila était au service du mal. « Nous cherchons comment déboulonner le système passé et créer une nouvelle classe politique au pays. Même la justice a cessé d'être au service du peuple, il était au service du mal », a-t-il dit.

JC Muyambo, ancien ministre sous Joseph Kabila était arrêté en 2016 puis condamné à cinq ans de prison pour « stellionat ».

Il a été libéré avec l’avènement de Félix Tshisekedi au pouvoir.  Muyambo est à ces jours un des alliés de l'actuel Président de la République dans la région du Katanga, aux côtés d'Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

José Mukendi

 

Vidéo