Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) affirment avoir tué 12 miliciens dans une double attaque ce lundi 20 janvier 2020 dans les villages Djogo et Linda en territoire de Djugu (Ituri).

L’armée affirme avoir subi deux attaques contre ses positions dans les villages précités. Ces attaques ont été repoussées.

« L'ennemi voulait attaquer nos positions ce matin, nous lui avons infligé une perte. Nous dressons un bilan provisoire de 12 miliciens tués, 8 armes AK47 récupérées et une arme collective. Nous appelons la population de ces régions au calme car la situation est sous contrôle des militaires FARDC », a dit à ACTUALITE.CD le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri.  

Cette attaque intervient après les violences de la semaine dernière à Mahagi qui ont fait au moins 9 morts. L’armée appelle les miliciens à désarmer « si non nous allons continuer à les frapper, les traqués périmètre par périmètre jusqu'à ce que la paix revienne dans le territoire de Djugu », a promis l’officier.  

Les violences débutées fin 2017 dans le territoire de Djugu ont déjà provoqué plus de 300 000, selon le HCR. Des villages entiers ont été incendiés et des centaines de personnes tuées.

Franck Asante

 

 

 

Vidéo