Sud-Kivu : plus de 1712 combattants dissidents FDLR forcés à la reddition à Kalehe, Félix Tshisekedi loue le travail de l’armée
Photo ACTUALITE.CD.

Félix Tshisekedi a indiqué que les Forces armées de la RD Congo (FARDC) ont déjà détruit, à plus de 95%, des bases des combattants CNRD, une dissidence de la rébellion rwandaise FDLR, dans le territoire de Kalehe. 

Dans son discours sur l’état de la nation, devant les deux chambres du parlement, réunies en congrès, ce vendredi 13 décembre au Palais du Peuple, le chef de l’Etat a évoqué plus de 1712 combattants récemment capturés par la population et remis à l’armée, à Kalehe.  

« La situation qui nous préoccupe encore est celle prévalant dans le Nord-Kivu (Beni et Butembo), dans l’Ituri, dans une partie du Sud-Kivu (dans les hauts et moyens plateaux de Minembwe, Uvira, Baraka et Fizi). Auxquels il convient d’ajouter le cas de Shabunda et de Kalehe.  Pour ce qui est de Kalehe, je voudrais ici saluer le savoir-faire de nos forces armées qui viennent de détruire, à plus 95%, les bases des forces négatives du CNRD avec un bilan de plus de 1712 capturés parmi lesquels 245 combattants et 10 leaders politiques de ce mouvement nuisible », a déclaré Félix Tshisekedi.  

Depuis plus d’un mois maintenant, les forces armées congolaises traquent les groupes armés actifs dans les hauts plateaux de Kalehe, parmi lesquels les combattants du CNRD.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une