Catégorie
Photo droits tiers

L’ambassadeur de la Belgique en RDC, Johan Indekeu, a salué, mercredi 9 octobre 2019, la reprise des relations entre la République démocratique du Congo et la Belgique après la signature récemment des lettres d’intentions entre les autorités belges et congolaises, lors de la visite de Félix Tshisekedi à Bruxelles.

A l’occasion de l’annonce de la 2ème édition de la Semaine belge à Kinshasa, le diplomate a affirmé que les discussions se poursuivent entre les états-majors des armées de deux pays afin de reprendre la coopération dans le domaine militaire.

« En matière militaire également, il y a des contacts entre les états-majors pour qu’on puisse redémarrer la coopération militaire telle qu’elle avait existé dans le passé. Ce que nous voulons faire ce n’est pas d’imposer notre point de vue mais de voir où sont les besoins congolais et de quelle manière nous pouvons apporter au mieux le soutien », a déclaré Johan Indekeu, ambassadeur de la Belgique en RDC.

En mai dernier, une délégation belge mixte constituée notamment du général-major Philippe Boucké, adjoint du chef d'état-major de la Défense de la Belgique, avait rencontré Félix Tshisekedi ainsi que le chef d’état-major des FARDC, le lieutenant-général Célestin Mbala, en vue de préparer la reprise de la coopération militaire avec la RDC.

Lors de la visite de Félix Tshisekedi à Bruxelles, l’ONG Africa Reconciled avait appelé la RDC et la Belgique à « s’engager dans les réformes de gouvernance nécessaires à l’effet de créer une armée répondant mieux aux besoins des exigences sécuritaires ».

Les relations se sont détériorées, en 2018, entre les autorités belges et congolaises. Cette situation avait causé notamment la fermeture de la Maison Schengen et la réduction de la fréquence des vols de Brussels Airlines.

Ivan Kasongo