Breaking news

RDC : La marche du parti de Fayulu à Kinshasa considérée comme un "piège tendu" à la police

Vendredi 20 septembre 2019 - 00:09
Catégorie
Ph. ACTUALITE.CD

 

Non autorisée par l'hôtel de ville, la marche du parti du parti de l'Opposant Martin Fayulu en mémoire aux "victimes de la démocratie" est "visiblement été un piège tendu à la police", a indiqué jeudi soir , le chef de la police à Kinshasa, le commissaire divisionnaire adjoint , Sylvano Kasongo Kitenge.

 

Dans un communiqué, l'officier  rappelle que les organisateurs de la marche "n'ont pas informé l'autorité urbaine de sa tenue"

"Malgré le refus délibéré des organisateurs d'informer l'autorité urbaine, la police a encadré les militants de l'ECIDE du point de départ jusqu'à la paroisse Saint-Joseph. Cette marche qui visiblement été un piège tendu à la police, s'est déroulée sans incident malgré les provocations des militants et diverses insultes à l'endroit des autorités du pays.", lit -on.

Le commissariat provincial de la police ville de Kinshasa durcit le ton et prévient "qu'aucune manifestation publique ne peut être organisée dans la capitale sans que l'autorité  ne puisse en être informée au préalable" conformément à la constitution du pays.

"La police ne tolérera plus que les lois du pays en matières de manifestations publiques soient bafouées", dit le commissaire divisionnaire adjoint Sylvano Kasongo. 

Des centaines de militants de l'ECIDé  ont marché du siège de leur parti jusauù0 la paroisse saint - Joseph dans la commune de Kalamu  pour honorer les victimes de la répression policière du 19 septembre 2016.

Cette date marquait la fin théorique du deuxième et dernier mandat présidentiel de Joseph Kabila qui était finalement resté au pouvoir   jusqu'en début 2019. 

Ce jour - là ; 50  personnes avaient été tuées au cours d'émeutes  avec la police , selon l'opposition , 19 selon l'ONU ... mais seulement 14 selon le gouvernement.

 

Christine Tshibuyi