Breaking news

Meurtre des experts de l'ONU : la reprise des audiences perturbée en raison du refus des avocats d'assister les prévenus

Lundi 9 septembre 2019 - 14:01
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

La reprise des audiences du procès sur le meurtre des experts des Nations Unies - l'Américain Michael Sharp et la Suédoise Zaida Catalan - au Kasaï n'a pas eu lieu, ce lundi 9 septembre 2019, à Kananga.

Alors que tout était mis en place, une trentaine d'avocats sont arrivés à la Cour militaire pour annoncer qu'en raison de la suspension décidée de leurs prestations à cause d'une affaire qui oppose l'un des leurs à un député provincial, ils n'assisteraient pas les prévenus. Ils ont menacé de manifester si la Cour tenait à organiser l'audience.

Face à la tension, le procureur général près la Cour d'appel du Kasaï Central et le bâtonnier de l'ordre des avocats sont arrivés sur le lieu. Après concertation, le président de la Cour militaire de l'ex-Kasaï Occidental a pris la parole pour annoncer que les audiences sont renvoyées à la huitaine. L'audience de ce lundi consacrait la reprise du procès suspendu depuis le 13 août dernier suite à l'assemblée générale du Conseil supérieur de la magistrature.

Samedi dernier, les avocats du barreau du Kasaï Central ont, dans une déclaration, annoncé la suspension de leurs prestations devant la Cour d'appel, le parquet général et la Cour militaire de l'ex-province du Kasaï Occidental. Par cette décision, ils entendent protester contre ce qu'ils ont qualifié de l'impuissance du parquet général à arrêter un député provincial, accusé par un avocat des faits infractionnels.

Sosthène Kambidi