Breaking news

Kongo Central : Mimi Muyita rattrapée par la justice à Kinshasa, le médecin qui aurait facilité sa « fuite » a été libéré

Mercredi 4 septembre 2019 - 16:33
Catégorie
ACTUALITE.CD

Mimi Muyita, l'ancienne assistante du Gouverneur du Kongo Central à l'origine du scandale de viol, a été remise entre les mains de la justice à Kinshasa. L'annonce a été faite à la presse par le procureur général près la cour d'appel de Matadi.

D'après Ilunga Mwelua, procureur général près la cour d'appel de Matadi, qui a livré cette information à la presse, « tout serait parti d'une commission rogatoire mise en place juste après l'annonce de la fuite de Madame Mimi Muyita. C'est après une collaboration entre son collègue Pascal Mukonkole, Procureur Général près la cour d'appel de Kinshasa/Gombe, qui était respectivement avec le  Procureur Général près la cour de cassation, le numéro un de la DGM, le commandant du Beach Ngobila et celui d'Interpool, que la dame a été appréhendée ».

Lire aussi: Kongo Central : Atou Matubuana et Justin Luemba convoqués à Kinshasa, un gouverneur intérimaire a été désigné

Par ailleurs, le docteur Diku Munkasa, médecin directeur de l'hôpital de Kiamvu à Matadi, accusé d'avoir occasionné la fuite de la dame et qui venait de passer 48 heures de garde à vue au parquet général près la cour d'appel de Matadi a été enfin libéré ce mercredi 5 septembre 2019, a indiqué un agent administratif du dit centre hospitalier Dieudonné Dimpanga.

Dany KINDA-N'ZITA, à Matadi

Vidéo