Catégorie
ACTUALITE.CD

Atou Matubuana et Justin Luemba, respectivement gouverneur et vice-gouverneur du Kongo Central, sont convoqués à Kinshasa par le vice-Premier ministre sortant chargé de l’Intérieur et de la Sécurité, Basile Olongo, « pour consultation ». Les deux cités dans une affaire de tentative de viol devront être entendus, ce mercredi 4 septembre, par le procureur général près la Cour de cassation.

C’est le ministre provincial de l'Intérieur, de l'Administration du Territoire et des Affaires Coutumières, Matumpa Buka Marcel, qui va assumer l’intérim du gouverneur.

Mimi Muyita Ankieta, assistante d’Atou Matubuana, qui aurait été la victime est déjà à Kinshasa entre les mains de la justice. Elle avait accusé Justin Luemba d’avoir tenté de la violer. Elle avait déposé puis retiré sa plainte. Accusée de manquement grave aux devoirs déontologie et d’éthique, elle avait été révoquée par Atou Matubuana.

Par ailleurs, deux magistrats du parquet général près la Cour de cassation à Kinshasa, avaient été dépêchés à Matadi pour mener des investigations sur cette situation.

Bien plus tôt, l’Assemblée provinciale du Kongo Central avait également décidé de mettre sur pied une commission d’enquête parlementaire pour une analyse « objective afin d’établir les responsabilités des uns et des autres ».