Catégorie
ACTUALITE.CD

Emery Okundji Ndjovu, ministre ad intérim de l’Enseignement primaire secondaire et professionnel (EPSP), a une fois de plus assuré le caractère obligatoire et gratuit de l’enseignement de base dans les écoles publiques sur toute l’étendue de la RDC.

« Le gouvernement de la république a supprimé tous les frais qui étaient payés par les parents. C’est par exemple, le minerval, l’assurance, les frais d’identification, le bulletin, tout cela est supprimé au niveau du gouvernement central », a t-il dit dans une conférence de presse tenue à Kinshasa ce mercredi 21 août.

Cette situation concerne également les provinces.

« Comme vous le savez l’EPSP est du domaine exclusif des provinces. Il y a des frais qui sont fixés par les provinces en concertation avec les comités provinciaux de l’EPSP, ces frais là sont aussi supprimés », a t-il ajouté.

Emery Okundji Ndjovu a mis en garde également les écoles publiques qui perçoivent déjà ces frais.

« Les frais de fonctionnement seront alloués mensuellement aux écoles. Il n’y a plus de raison que les écoles fassent payés aux parents ces frais-là. Cela nous amène à mettre en garde tous les établissements scolaires qui s’hasardent à percevoir ces frais avant la tenue de la table-ronde sur la gratuité », a t-il encore dit.

Il a confirmé que cette gratuité sera effective à partir de cette année scolaire. Les détails de cette réforme seront discutés au cours de la deuxième table-ronde nationale sur la gratuité de l’éducation de base qui se tiendra à Kinshasa, au Fleuve Congo Hôtel du 22 au 24 août 2019.

Ivan Kasongo