Breaking news

RDC/Formation du gouvernement : certains habitants de Kinshasa saluent les critères fixés par le Premier ministre

Samedi 10 août 2019 - 13:43
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

A l’issue de sa rencontre, le 7 août dernier, avec les leaders de la coalition FCC (Front Commun pour le Congo)-CACH (Cap pour le Changement) dans le cadre des consultations pour la formation du gouvernement, le Premier ministre a déterminé les critères pour les personnes ministrables. « Ne pas faire l’objet des condamnations judiciaires fermes en RDC ou à l’étranger ; adhérer au code de bonne conduite du gouvernement de la République ; compétence, intégrité, capacité de travailler en équipe ; doser anciennes et nouvelles figures et génération montante ; veiller à la représentativité significative genre ; veiller à l’équilibre géopolitique ; envoyer un signal positif aux personnes vivant avec handicap », avait dit le Premier ministre.

Interrogés par ACTUALITE.CD, certains habitants se disent contents de ces critères et pensent que c’est un nouveau départ pour la RDC.

« Le Premier ministre fait la différence. On a connu beaucoup de Premiers ministres, ils faisaient des promesses, mais pas comme celles d'intégrer les personnes vulnérables au gouvernement. Si ça se fait aujourd'hui c'est parce qu’il y a un nouveau président, ceci se fait sous son impulsion », a dit un père de famille sous anonymat.

Une étudiante en journalisme à l’IFASIC (Institut Facultaire des Sciences de l'Information et de la Communication, ndrl) ajoute que « le nouveau Premier ministre a fait son premier pas, il montre une position favorable à nos attentes. L’initiative d'intégrer les catégories sociales les plus négligées dans le gouvernement est pour nous la bienvenue. Mais nous serons beaucoup plus satisfaits quand nous verrons l'accomplissement ».

« Nous sommes très contents du profil fixé par le Premier ministre pour les prochains membres du gouvernement. Cela correspond nettement à ce que nous attendions. Ceci nous donne l’espoir de voir de nouvelles figures dans ce gouvernement », a dit Mbonga Kanku.

Bope Trésor, 45 ans, partage la même réjouissance que les précédents :

« La position du Premier ministre actuel entre en ligne avec la vision du chef de l’Etat. Nous sommes sûrs qu’avec tout ce qu’il a comme idée, ensemble avec le chef de l’Etat, ils doivent se battre. Lui en tant que animateur du gouvernement, il doit veiller à la réalisation sur le terrain. Nous avons vu les femmes être beaucoup manipulées par le régime passé, mais ces dernières arrivent à être valorisées aujourd’hui par le Premier ministre, elles vont réussir à relever ce pays, parce que personne n’ignore la force d’une femme ».

Le FCC et CACH ont signé, le 29 juillet dernier, l’accord de gouvernance consensuelle après de longues négociations. Les deux plateformes politiques ont décidé aussi de mettre en place un comité de suivi de la mise en œuvre de la coalition. Ce gouvernement sera composé de 65 membres dont 48 ministres et 17 vice-ministres, 23 pour CACH et 42 pour le FCC. Le reste sera géré par CACH. La date de la publication du gouvernement n’est pas connue.

Georges Kanyonga

 

Vidéo