Breaking news

Attaque des véhicules de la riposte contre Ebola : pas des pertes en vies humaines, une jeep de la Police endommagée

Samedi 3 août 2019 - 20:18
Catégorie
ACTUALITE.CD

Le Colonel Richard Mbambi, commissaire supérieur de la police en ville de Butembo (Nord-Kivu), a expliqué à ACTUALITE.CD le contexte de l’attaque ce samedi 3 août de deux véhicules de la riposte contre la maladie à virus à Ebola. Selon son récit, l’incident s’est déroulé à Kisalala, situé à environ 15 Km au Nord de Butembo, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

« C'était vers 13h. Des policiers à bord d'une jeep escortaient à Butembo deux autres véhicules de la riposte, avec à leur bord trois médecins qui revenaient d'une formation à Beni. A peine arrivé à Kisala, ils ont essuyé des tirs provenant des miliciens embusqués. La police a répliqué. Dieu aidant, il n'y a pas eu des pertes en vies humaines. Seuls des dégâts matériels, notamment des impacts de balles sur les trois véhicules. D'ailleurs, les policiers n'ont pas su retourner à Beni, parce que leur jeep a été touché au niveau du moteur », a t-il déclaré.

Lire aussi: RDC-Ebola : deux véhicules de la riposte ont essuyé des tirs près de Butembo

Un membre de la coordination de la riposte à Kalunguta, près de 30 Km de Butembo, a cependant dit à ACTUALITE.CD que ce n'est pas le convoi de la riposte qui a été attaqué :"Aucune attaque contre nos équipes, parce qu'aucun véhicule ne se trouvait là à ce moment là (14heures, Ndrl), a t-il déclaré.

C’est également l’avis de Kanyamanda Sylvain, maire de Butembo : "Aucune attaque. Certes nous avons reçu des rumeurs dans ce sens, nous y avons dépêchés les forces de sécurité qui n'ont trouvé personne (miliciens, Ndlr) sur le lieu et n'ont vu aucun véhicule de la riposte touché ».

Mais pour sa part, le commissaire supérieur de la police en ville de Butembo (Nord-Kivu), confirme l’attaque.

Claude Sengenya, à Butembo

Vidéo