Sénat/RDC : S’appuyant sur sa carrière professionnelle, Guy Loando dit avoir le “profil requis” pour servir au poste de questeur 
Photo droits tiers

Candidat au poste de questeur à l’élection du bureau définitif du sénat prévue ce 27 juillet, Guy Loando confirme avoir le profil requis pour servir ses collègues sénateurs à la questure. Il l’a dit lors d’une interview accordée à la presse ce mercredi 24 juillet.

Le candidat indépendant s’appuie sur sa carrière professionnelle de plus de dix ans en tant qu’entrepreneur et avocat d’affaire.

« Au départ de mon parcours professionnel de plus de 10 ans comme avocat d’affaire et entrepreneur, j’ai plus ou moins appris les notions et les règles de gestion. La question de la chambre haute du parlement est l’équivalent d’une direction financière dans une entreprise. Vous êtes appelé à gérer les finances qui découlent du budget de l’Etat alloué pour le fonctionnement et le traitement des sénateurs ainsi que l’ensemble des personnels du sénat ( …). Humblement, je dirai que j’ai le profil qu’il faut pour servir les collègues sénateurs en tant que questeur », a dit Guy Loando.

Il ambitionne de conclure quelques partenariats en vue de multiplier des ressources fixes du sénat pour ainsi pallier ce qu’il qualifie de “ contrainte dans le compte de la gestion des finances du sénat ”.

« Face à des dépenses fixes prévues dans le budget et  mis à la disposition du sénat ainsi qu’à des dépenses variables, il faut quelqu’un qui a une capacité managériale à bien gérer face à cette contrainte des ressources fixes. Ce que moi, je compte y apporter, c’est résoudre plus ou moins comme mes prédécesseurs si jamais les sénateurs arrivent à m’accorder cette confiance, l’offre, cette fois-là avec ma touche avec beaucoup de créativité.  Je verrai comment multiplier cette enveloppe qui est fixe avec des produits innovants certainement avec des partenaires stratégiques avec qui nous allons conclure des partenariats », a-t-il expliqué.

Guy Loando a également justifié sa démarche de postuler en tant que candidat indépendant et croit en son programme pour être élu par les sénateurs au poste de questeur.

« Les membres du bureau définitif du sénat qui vont être élus ne seront pas appelés à s’occuper uniquement des problèmes des sénateurs, de leurs familles politiques. Ils vont s’occuper de tous les sénateurs. Ceux de la majorité ou de l’opposition. Au bureau, c’est question d’aller se présenter comme serviteur des autres. J’estime que la question de couleur ou de famille politique n’a pas vraiment sa base ici puisque comme serviteur, c’est de l’apostolat. Je suis convaincu qu’au moment où je serai appelé à aller présenter mon programme, je serai aux collègues sénateurs en communion avec leurs cœurs pour qu’une fois qu’ils comprendront ma vision, ils pourront peu importe leurs familles politiques porter leur choix sur moi parce que j’estime que  je n’ai pas le meilleur profil mais modestement j’estime avoir le minimum pour porter les ambitions de notre sénat et de notre population », a conclu Gut Loando.

Ci-dessous toutes les candidatures retenues :

I. Président

  • Bahati Lukwebo Modeste
  • Makangu Kabongo Georges-Erick
  • Thambwe Mwamba Alexis

II. Premier Vice-président

  • Badibanga Ntita Samy
  • Boshab Mabudj-ma-Bilenge Evariste
  • Sanguma Temongonde Mossai

III. Deuxième Vice-président

  • Kanyimbu Shindany Michel
  • Tibasima Mbogemu Ateenyi

IV. Rapporteur

  • Kaumba Lufunda
  • Mabaya Gizi-Amine Jean-Philbert

V. Rapport-adjoint

  • Kamitatu Marie-Josée Sona
  • Moleka Liambi Jean de Dieu

VI. Questeur

  • Goya Kitenge Bijoux
  • Loando Mboyo Guy
  • Rubuye Hakizimwami Éric

VII. Questeur-adjoint

  • Lelo Nzazi Tilly
  • Nikomba Sabangu Madeleine
  • Zagbalafio Angala jean-pierre

La campagne électorale démarrée hier, se clôture ce jeudi 25 juillet. Elle se dérouler au Sénat.

Japhet Toko  

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une