Breaking news

Soupçonné de tricherie : l’étudiant Kiziamina Kibila fera l’objet d’une enquête à l’ULK

Samedi 20 juillet 2019 - 10:29
Catégorie
Photo droits tiers

Jean-Michel Kumbu Ki Ngimbi, doyen de la faculté de droit à l’Université libre de Kinshasa (ULK), a instruit au « président du jury des classes montantes de la faculté de convoquer l’étudiant Kiziamina Kibila et consort.

« Il ressort des informations me parvenant qu’il aurait eu, pendant l’examen du cours de droit coutumier, usage du téléphone par un étudiant non identifié et fraude par l’étudiant ci-haut identifié. Sur ce, je vous demande de vous saisir de ce dossier pour m’éclairer et au besoin, appliquer les instructions académiques (…) espérant que la présente aura le bénéfice de l’urgence (…) », a t-il écrit.

Sur une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, on voit l’étudiant, pasteur et ancien député, jeté un coup d’œil soutenu sur un document posé sur son banc dans l’auditoire pendant ce qui paraît comme une séance d’examen.

Par émissions interposées, l’homme se défend d’avoir triché : « je suis allé apprendre à l’université, pas pour tricher. Je n’ai pas besoin d’un diplôme de licence, parce que j’en ai déjà. Je ne suis pas retourné à l’université pour ensuite chercher un boulot. Je suis allé acquérir de nouvelles connaissances. Je n’ai pas triché. D’ailleurs, c’était un examen facile. Je recopiais le numéro du livre du professeur (…). La personne qui a filmé est connue. Elle l’a fait avec l’intention de nuire ».