Catégorie
Chantier

L’Office de voirie et drainage (OVD) déclare que les travaux des érections de saut-de-mouton avancent dans différentes artères de la ville de Kinshasa. Dans une interview ce mercredi 17 juillet 2019 à ACTUALITE.CD, Benjamin Wenga Basubi, DG de cette entreprise publique de construction, rassure que les travaux ont déjà progressé de 40%.

OVD s’est prononcé en marge de la visite d’inspection des travaux par le président de la République, Félix Tshisekedi.

« Dans la réalisation des sauts-de-mouton, nous sommes approximativement à 40% des travaux en général. C’est juste que les études prennent beaucoup de temps. Nous sommes en train d’exécuter les travaux des spécialités. Ce ne sont pas des travaux ordinaires. Il faudra le faire donc avec beaucoup de minutie », explique  à ACTUALITE.CD le DG de l’OVD.

Benjamin Wenga Basubi rassure que les travaux au niveau de Pompage pourraient prendre fin au mois de septembre prochain.

« Nous avions commencé d’abord par les études de sol qui nous ont déterminé que les bons sols par où nous devrions poser notre fondation était à 20 mètres de profondeur. Et là nous avons déjà battu des pieds devant supporter les fondations du pont. Sur 20 mètres de profondeur, 12 pieds ont été construits. A ce jour, tous les travaux sont maintenant sur la surface pour la construction des culés du pont et des piles du pont. Au niveau de l’atelier, nous avons déjà fabriqué 12 poutres sur 18. Donc ici à Pompage, nous terminons les sauts-de-mouton à la fin du mois de septembre », ajoute-t-il.

Après avoir visité le chantier de Pompage à Ngaliema, Félix Tshisekedi fait la ronde de Kinshasa pour visiter d’autres chantiers sur l’étendue de la ville. Ces travaux de construction des sauts-de-mouton sont censés sortir Kinshasa de ses monstrueux embouteillages.

Félix Tshisekedi a eu des explications techniques sur le déroulement des travaux à Pompage. Après cette étape, il va visiter les endroits barricadés pour les mêmes travaux à SOCIMAT et à Mandela sur le boulevard du 30 juin. Il pourra éventuellement visiter aussi la fermeture faite sur le boulevard de Libération (Ex-24 Novembre) non loin de la RTNC.

D’autres chantiers des sauts-de-mouton sont érigés au niveau de Debonhomme (Matete), marché de Liberté et arrêt Pascal (Masina).

Ces travaux sont "devenus un cauchemar pour les automobilistes kinois.", s'est emporté lundi le porte-parole du président de la République, Kasongo Mwema , qui annonçait la descente du président Félix Tshisekedi sur différents chantiers.

« Là où rien n'est fait, les tôles bleues seront démontées" et les sites seront "rouverts à la circulation », a déclaré le porte-parole.

Mais les régies en charge de la construction de ces infrastructures « passeront á la caisse, rembourser l'argent perçu », a- t- il ajouté.

« Les intouchables, vous étiez prévenus (...) Allo ! Vous qui avez indûment perçu l'argent de l'État, attendez-vous à une petite visite de courtoisie des…inspecteurs. Oui, oui. Il y en a encore en RDC. Tokomesana. », a commenté Mwema.