Breaking news

RDC : Assassinat de deux agents de la risposte contre Ebola près de Butembo

Lundi 15 juillet 2019 - 10:08
Catégorie
DR

Deux personnes engagées dans la riposte contre l'épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola à Beni ont été assassinés, dans la nuit de samedi à dimanche près de Butembo, a annoncé lundi, l'autorité sanitaire Congolaise.

Ceux deux agents dont un "relais communautaire (RECO) et un chef de rue" ont été assassinés "chacun à leur domicile" dans l'air de santé de Mukulia, à la frontière vers la ville de Butembo, indique le ministère de la santé dans son bulletin journalier de la riposte.

Ces deux agents faisaient partie de l’équipe de riposte locale et "faisaient l’objet de menaces depuis décembre 2018", ajoute la même source. L'une des victimes , le relais communautaire (une femme ) avait déjà été attaquée une première fois il y a quelques semaines mais "elle avait eu la vie sauve parce qu’elle avait donné de l’argent aux assaillants.". Les causes de l'assassinat sont floues , mais le ministère de la santé, croit savoir que les assaillants "seraient des personnes du même quartier que les deux victimes qui enviaient leurs voisins car ils avaient trouvé un emploi dans la riposte contre Ebola.". Les attaques contre les agents de la riposte sont légion dans cette zone secouée par des conflits armés depuis plus de 20 ans.

La première victime est un médecin camerounais déployé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans la ville de Butembo.

Il avait été tué en avril dernier lors d'un assaut des miliciens contre un hôpital où des malades d'Ebola étaient pris en charge.

Ces attaques mêlées à la forte mobilité de la population et au manque de confiance des communautés locales face aux agents de la riposte font pérenniser l'épidémie et sont la cause de la propagation dans la région.

Dimanche, l'épidémie déclarée depuis le 1er août 2018 dans une bourgade près de la ville de Beni , a été déclarée dans la ville de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu.

Le premier cas dans cette ville de près de deux millions  d'habitants est un prédicateur protestant qui a séjourné à Butembo.

A ce jour, l'épidémie qui touche deux provinces (Nord - Kivu et Ituri ) a déjà fait 1 665 morts dont 1 571 parmi les 2395 cas confirmés, d'après le dernier bilan officiel.

Christine Tshibuyi