Breaking news

Nord-Kivu : Oly Ilunga lance le jury national des écoles d'enseignements médicaux

Lundi 24 juin 2019 - 16:13
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

En marge du début de l’Examen d’Etat ce lundi, le ministre de la santé, le Dr Oly Ilunga a lancé à Goma (Nord-Kivu) où il séjourne, le jury national des candidats finalistes des Instituts techniques médicales (ITM) et Instituts d'enseignement médical, (IEM), qui forment en cycle court.

521 candidats dont 360 filles repartis dans les sites de Goma, Butembo et Walikale sont concernés. Le ministre de la santé a justifié le choix de Goma par la persistance de la maladie à virus Ebola, qui selon lui, est en train d'être maîtrisée progressivement.

" La maladie du virus Ebola est arrivée dans une situation très complexe avec une grande mobilité des populations. Au cours des dernières semaines, on note une tendance positive. Il reste bien-sûr quelques points chauds sur lesquels nous devons nous focaliser. Du côté de Butembo et Katwa, on a vraiment noté une très bonne amélioration de la situation. Nous devons garder une attention particulière sur la zone de santé de Mabalako. Il y aussi un cas d'Ebola d'Oicha qui est allé à Bunia, qui est à l'origine de la situation à Bunia mais on a lancé des équipes sur le terrain. Nous avons une très bonne collaboration avec les équipes sur Bunia et nous espérons très rapidement aussi contrôler la situation à ce niveau-là", a affirmé Oly Ilunga.

Le ministre de la Santé, le Dr Oly Ilunga Kalenga a passé deux jours à Bunia, du vendredi 21 au samedi 22 juin 2019, pour s’enquérir de l’évolution de l’épidémie de la maladie à virus Ebola dans le chef-lieu de la province de l’Ituri après la résurgence de l’épidémie suite à l’arrivée d’un cas importé. Sa visite à Bunia visait, selon un communiqué du ministère, à évaluer l’efficacité des dispositifs de riposte avec le gouverneur de la province de l’Ituri, Jean Bamanisa, la ministre provinciale de la Santé et la coordination de la riposte de la province de l’Ituri.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 2.239, dont 2.145 confirmés et 94 l'insécurité total, il y a eu 1.506 décès (1.412 confirmés et 94 probables) et 621 personnes guéries.

Jonathan Kombi