Catégorie
Photo droits tiers

Les députés de 4 groupes parlementaires du FCC (Front Commun pour le Congo) demandent à l’Assemblée nationale de mettre sur pied une commission d’enquête pour établir les responsabilités après les manifestations des militants de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social), en début de semaine, au Palais du peuple, contre le débat parlementaire sur les ordonnances présidentielles nommant les mandataires de la SNCC et de la Gécamines. Ils ont fait cette recommandation dans une déclaration lue ce mercredi devant la presse.

«Nous, Députés nationaux de la 3ème législature de la 3ème République, membres des groupes parlementaires Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), UNITE, Etat de Droit (EDD) Liberté, Démocratie et Ecologie (LDE), sollicitons, de la plénière de l’Assemblée Nationale, la constitution d’une commission d’enquête en vue de tirer au clair toutes les responsabilités résultant de cette ignoble et macabre situation et s’il échet déférer devant les instances judiciaires les commanditaires desdits actes », réclame la déclaration lue par Willy Bakonga, président du groupe parlementaire PPRD/Alliés.

Le parti de l’ancien président Joseph Kabila et ses alliés ont également lancé un appel au calme  et à la retenue aux responsables des partis politiques qui composent plateforme Cap pour le changement (CACH) et à leurs militants « en vue de consolider les acquis de paix, d’unité nationale et de coexistence démocratique ».

Thérèse Ntumba