Catégorie
Ph. Droits tiers

Au lendemain de la publication de l'équipe gouvernementale de la province du Maniema par Auguy Musafiri, les membres du Cap pour le Changement (CACH) ont manifesté, ce lundi, dans les rues de Kindu, chef-lieu de la province, pour dénoncer leur exclusion de l’équipe gouvernementale.

Ils ont sillonné les rues de la ville jusqu’au siège de l’Assemblée provinciale et au gouvernorat de la province où ils ont déposé un mémorandum.

Le contenu de ce mémo reste jusqu’ici secret pour des raisons politiques, selon un porte-parole de l’UNC (Union pour la Nation Congolaise), le parti du directeur de cabinet du chef de l’Etat.

Selon Georges Kasongo, cadre du CACH au Maniema, leur marche de protestation avait trois démarches.

« Premièrement nous voulions dénoncer le fait que Cach, la famille politique du chef de l’Etat, ne se retrouve pas dans le gouvernement provincial. Pour nous, c’est un mépris et une manière pour le FCC de défier le président Félix Tshisekedi. Deuxièmement, nous exigeons que le Cach se retrouve dans ce gouvernement provincial parce que le Cach et le FCC sont en coalition, si ce n’est plus le cas, que le gouverneur du Maniema nous dise que lui a classé le Cach dans l’opposition. Troisièmement, nous avons rappelé au gouverneur que sans le Cach dans son gouvernement, il est en train de sacrifier la province du Maniema sans le savoir. Il ne doit pas oublier que c’est le Cach qui préside le pays et que les ministères clés vont nous revenir », indique Kasongo.

Rendu public le week-end dernier, le gouvernement provincial du Maniema comporte dix ministères essentiellement composés des membres du FCC.

Chadrack Londe