Catégorie
Photo droits tiers

Deux agents de santé, dont 1 à Kalunguta et 1 à Mabalako, tous vaccinés, figurent parmi les nouveaux cas confirmés, rapporte le ministère de la santé. Le cumul des cas confirmés/probables parmi les agents de santé est maintenant de 108 (5,5 % de l’ensemble des cas confirmés/probables) dont 36 décès.

« La situation sur le terrain en RDC est extrêmement précaire. Les agents de santé opèrent dans un contexte dangereux, mais il y a aussi beaucoup de méfiance au sein de la communauté, avec certains qui pensent qu’Ebola n’est pas réel. Nous devons aider à changer cela. Nous avons appris de la dernière épidémie en Afrique de l’Ouest que les pratiques d’enterrement sans risque étaient un véritable tournant face à la crise. Ce nouveau financement de l’aide britannique que j’annonce aujourd’hui contribuera à renforcer la confiance dans les communautés touchées en améliorant la compréhension du travail des équipes d’inhumation localement », avait déclaré Harriett Baldwin, ministre britannique pour l'Afrique, avait annoncé le 27 mai 2019 une nouvelle aide du gouvernement de son pays pour permettre des enterrements dignes et sécurisés des victimes de l’épidémie Ebola.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 1.945, dont 1.851 confirmés et 94 probables. Au total, il y a eu 1.302 décès (1.208 confirmés et 94 probables) et 512 personnes guéries.