Catégorie
Ph. ACTUALITE.CD

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a mis en garde la police, ce mercredi 15 mai, contre la violence dans le cadre l'opération consistant à "démanteler les marches pirates" installés le long des artères de la capitale congolaise.

Par cette opération, le nouveau patron de l'Hôtel de Ville entend rendre salubre la capitale, l'une des villes insalubres de la planète. Annonçant avoir instruit les autorités politico-administratives et policières dans les communes de démanteler ces marchés, le gouverneur "constate malheureusement que certains acteurs commis à cette opération se livrent à la violence notamment, en saisissant ou en détruisant les marchandises des citoyens", dit-il dans un communiqué signé mardi et rendu public ce mercredi.

L'autorité provinciale et urbaine "rappelle à l'intention des concernés que l'opération est gratuite et qu'aucune sorte de violence ne sera tolérée, le principe de concertation et de dialogue devant primer", écrit le gouverneur.

Il demande à la population qui exploite lesdites emprises publiques, de se "retirer librement afin d'éviter de donner aux intervenants dans l'opération, le prétexte de la violenter ou de la rançonner".   

Le successeur d'André Kimbuta a accordé 15 jours "à dater de la diffusion de ce communiqué" aux marchands pour se retirer volontairement desdits espaces.  Car, prévient-il, au-delà les services passeront à l'action.

Sans autre forme de procès, la police était passée à l'action au lendemain de l'annonce de l'opération par le nouveau gouverneur, qui a pris ses fonctions le 7 mai dernier.

https://www.actualite.cd/2019/05/07/kinshasa-le-nouveau-gouverneur-gentiny-ngobila-installe

Des étalages, marchandises et autres accessoires appartenant aux vendeurs ont été cassés. Des vols et détournements des biens saisis par la police sont déplorés.

Christine Tshibuyi