Catégorie
Photo ACTUALITE.CD

On ne connaît pas encore le bilan de l’évasion cette nuit à la prison centrale de Kananga. Cependant plusieurs sources renseignent notamment que certains prévenus appartenant à la milice Kamwina Nsapu sont parmi les évadés. Certains prévenus sont liés au dossier de l’assassinat des experts de l’ONU en mars 2017. Parmi eux, il y a Evariste Ilunga Lumu.

Devant le tribunal militaire de Kananga, en septembre 2018, après plusieurs déclarations contradictoires, il avait fait des aveux, selon lesquels il avait participé à la scène du double assassinat de Michael Sharp et de Zaida Catalan.

« Nous avons conduit les blancs en brousse. Manga nous avait dit que nous allions trouver Jean Bosco Mukanda pour la suite. En cours de chemin vers le lieu d'exécution, nous avons croisé Jean Bosco Mukanda en soutane rouge. Il tenait entre ses mains une boîte des cartouches de chasse et nous en avait distribué. Lorsque nous sommes arrivés à l'endroit en question, notre collègue Kabongo Kafeli a ordonné aux blancs de s'asseoir par terre. Moi aussi, je me suis assis par terre. C'est Jean Bosco qui a fait signe à Kabongo Kafeli pour ouvrir le feu. J'étais surpris car je pensais qu'on allait d'abord les auditionner », avait-il expliqué.

Evariste Ilunga Lumu avait, au cours de la même audience, avoué avoir coupé les cheveux de Zaida Catalan.

« Jean Bosco Mukanda m'avait demandé de couper les cheveux de la femme. Je les ai coupés et je les lui ai remis ».

Lire aussi : Meurtre des experts de l’ONU : Deux des principaux suspects se sont évadés de la prison de Kananga