Catégorie
Photo droits tiers

Le compte du Trésor public reste au rouge. Les dépenses publiques dépassent les recettes, mois après mois, depuis le début de l'année.

A l’issue de la troisième réunion ordinaire du Comité de politique monétaire (CPM), tenue le mardi 30 avril, la Banque centrale du Congo (BCC) a annoncé, en ce qui concerne les finances publiques, fin mars 2019, que ” l’exécution des opérations de l’Etat s’est clôturée par un déficit de 54,4 milliards de CDF, alors que l’Etat prévoyait un léger excédent de 0,2 milliard de CDF” .  « Ce déficit tient principalement de la hausse des dépenses plutôt que de la faiblesse des recettes. Les dépenses ont été portées également par celles exécutées dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’urgence du chef de l’Etat », a indiqué Deogratias Mutombo, gouverneur de la BCC, lors de la traditionnelle conférence de presse à l’issue de la réunion du comité de politique monétaire.  Cependant, en cumul annuel, “la situation du Trésor indique un déficit de 43,3 milliards de CDF contre un déficit programmé de 29,4 milliards de CDF”, indique l’institut d’émission. Lire la suite sur DESKECO.COM