Breaking news

RDC : Pour lutter contre la criminalité, la police va retirer ses hommes commis à la sécurisation des privés

Lundi 25 mars 2019 - 12:47
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

La police nationale congolaise a arrêté samedi dernier une série des mesures pour lutter contre la criminalité dans les grandes agglomérations. Elle décide entre autres, de retirer ses éléments commis à la sécurisation des privés.

« La récupération des toutes les gardes policières auprès des privés, des personnes morales et personnes physiques à qui il leur est demandé de s’adresser aux services de gardiennage pour leur protection. Cette mesure a pour conséquence heureuse d’étoffer les commissariats et sous commissaires de police en effectif et renforcer leur capacité opérationnelle », dit le compte-rendu de la réunion de sécurité présidée par le Vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité.

Cette décision concerne spécifiquement la ville de Kinshasa. D’autres mesures sont « l’actualisation de la cartographie des écuries, l’assainissement des lieux de retranchement des kulunas et autres “chégués”, par l’opération d’évacuation des garages pirates et véhicules abandonnées sur la chaussée, l’implantation des escadrons mobiles d’intervention dans des lieux à forte criminalité, la configuration topographique des  faux Bureau 2, les participants ont listé avec précision les différents lieux de prédilection où opèrent ces fameux bureau 2 dans la ville Kinshasa, friand d’appareil cellulaire et des sacoches des particuliers, les patrouilles mixtes Police Militaire dans les régions militaires et éléments de la Police Nationale étaient souhaitées et envisagées ».

A Kinshasa, la police a déjà rapporté des cas de meurtre notamment celui d’un sujet chinois dont le corps a été découvert il y a peu à la première rue à Limete.

Lire aussi : RDC : Opération policière contre les véhicules avec plaque bâchée, gyrophare et sirène