Les gorilles du parc des Virunga

Le parc national des Virunga a connu une hausse de la population des gorilles, a rapporté, jeudi 7 mars 2019, son directeur, Emmanuel de Merode, qui parle des « avancées significatives ».

« En 2018, on a pu voir la croissance importante des gorilles de montagne. Ils sont passés de 186 en 2010 à 286 à nos jours », a déclaré Emmanuel de Merode faisant le bilan des activités de conservation durant les quatre dernières années.

« C'est une des grandes réussites dans la conservation de la nature au niveau mondial », a ajouté le directeur du parc national des Virunga.

Dans son rapport publié en novembre dernier, l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) a classé les gorilles de montagne parmi la sous-espèce hors danger d'extinction au monde de suite de leur augmentation.

Les éléphants, qui figurent parmi les « prestigieux » mammifères de cette aire protégée, ont connu une baisse de taux de mortalité. « On a eu six abattages d'éléphants en 2018 comparativement à neuf en 2017 », précise ce responsable du parc.

L'armée congolaise avait accusé, le 16 février dernier, les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) de destruction de l'écosystème dans le parc des Virunga, fermé pendant dix mois au tourisme à cause de l’insécurité.

Lire aussi : RDC : Encore un autre écogarde tué au parc des Virunga

Jonathan Kombi

Catégorie