Breaking news

Bukavu : Grogne des taxis-motos contre l’instauration d’une nouvelle plaque d'immatriculation

Lundi 4 mars 2019 - 13:53
Catégorie
Manifestation des taxis-motos devant le gouvernorat de province contre une nouvelle plaque d'immatriculation instaurée par les autorités/Ph Justin Mwamba ACTUALITE.CD

Plus de 500 taxis-motos de la ville de Bukavu (Sud-Kivu) sont descendus dans la rue, ce lundi 4 mars 2019, pour exprimer leur mécontentement en rapport avec l'instauration d'une nouvelle plaque d’immatriculation des motos fixée à 40 dollars.

Furieux, ces motards portent des calicots sur lesquels on peut lire : « Nous disons non à la vente d'une troisième plaque d'immatriculation des motos. Nous restons avec la plaque que nous retenons pour les mesures sécuritaires ».

Le gouvernement provincial a instauré une nouvelle plaque opérationnelle à dater du 5 mars 2019 alors que les motocyclistes ont déjà la plaque de la DGI à 45 dollars américains et celle de la mairie à 60 dollars américains.

Ils ont envahi le cabinet du gouvernement provincial, afin de demander à celui-ci l’ajournement de cette nouvelle plaque.

« C'est pour contester contre la troisième plaque que le gouvernement provincial veut nous imposer alors qu’il y a des plaques existantes, des plaques SK que plus de nos 5000 membres ont acheté en 2018. A notre grande surprise, il y a la troisième plaque qui nous est imposée. Ce que nous protestons. Nous constatons que c'est le rançonnement pur et simple », a confié Rhuhunemungu Ciza, président de l’Association nationale des motocycles du Congo (ASNAMOC).

Cette marche des motards est partie de la place major Vangu jusqu'au gouvernorat de province, perturbant naturellement la circulation sur ce tronçon routier, à Bukavu.

Justin Mwamba