Kinshasa : Le Conseil national de sécurité, présidé par Tshisekedi, constate que policiers et militaires sont les premiers auteurs de la criminalité
Mercredi 20 février 2019 - 08:29
Photo ACTUALITE.CD

La criminalité à Kinshasa est causée essentiellement par les hommes en uniforme, a constaté, ce mardi 19 février 2019, le Conseil national de sécurité, présidé par Félix Tshisekedi.

« En ce qui concerne la persistance de la criminalité à Kinshasa, il a été constaté, de manière générale, que la plupart des cas ont relevé que les auteurs de ces crimes sont malheureusement des hommes en uniforme de l’Armée comme de la Police nationale, déserteurs, blessés de guerre guéris, les nouvelles unités, tous non pris en charge sur le plan salarial et social », dit le communiqué final de cette structure qui regroupe notamment la communauté des renseignements militaires et civils, le directeur du cabinet du chef de l’Etat, les généraux chefs des corps de l’Armée et de la Police, etc.

Des instructions « claires » ont été données à l’état-major général, plus précisément au chef d’état-major chargé de l’administration ainsi qu’au commissaire général de la Police " pour trouver des solutions d’encadrement et de prise en charge de ces éléments dans le meilleur délai ".

Marie-Ange Mushobekwa, ministre des Droits humains, et André Kimbuta, gouverneur de Kinshasa, ont assisté également à cette réunion du Conseil national de sécurité.

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une