Breaking news

RDC-Tshopo : Plus d’un millier de déplacés enregistrés après des violents combats entre l’armée et une milice jusque-là inconnue à Lowa

Mardi 19 février 2019 - 17:54
Catégorie
Les déplacés de Djugu se dirigent vers Bunia/Ph ACTUALITE.CD

Des violents combats ont opposé les forces armées congolaises à une milice inconnue jeudi dernier dans la localité de Lowa, dans le territoire d'Ubundu, située à 250 km au sud de Kisangani, a appris ACTUALITE.CD. Plus de 1500 déplacés sont déjà enregistré dans les villages environnants Lowa, affirme la Croix-Rouge locale.

La localité de Lowa s’est vidée de sa population, selon la même source.

« Je suis en plein recensement de ceux qui sont arrivés aujourd'hui. Jusqu’hier, on a enregistré plus de 1500 déplacés en provenance de l’amont du fleuve. La situation est de plus en plus critique. Des enfants et des personnes de 3e âge manquent presque de tout. Nous évitons de réunir ces gens dans un camp par peur de créer une autre crise. Mais on ne sait pas jusqu'où les familles d'accueil tiendront. Il n'y a aucune assistance jusque-là », déclare Kuraphe Adulumba, président de la croix rouge territoire d'Ubundu.

Plusieurs sources locales disent ne pas connaître jusqu’ici la milice que l’armée a combattue. Outre la localité de Lowa, les déplacés proviennent également de deux autres agglomérations en amont du fleuve Congo à savoir Muchalico et Masimango. Toutes ces trois localités sont sous contrôle des forces négatives dont les identités ne sont pas connues. Les raisons de ces affrontements restent peu connues. Certaines sources locales évoquent un conflit coutumier.

Ernest Mukuli, depuis Kisangani