Illustration/Procès du policier qui a tué par balle une fille de 14 ans au quartier Kyeshero ouvert au tribunal militaire de Goma/Ph Jonathan Kombi ACTUALITE.CD

Le tribunal militaire garnison de Beni-Butembo (Nord-Kivu) a condamné lundi 7 policiers à des peines différentes dans le cadre de procès contre les auteurs de la révolte policière la semaine dernière à Beni pour réclamer deux mois d’arriérés. La plus lourde peine est de trois ans de prison ferme.

Il s’agit de quatre policiers qui ont écopé de trois ans de prison ferme pour avoir tiré de balles à l’état-major de la police nationale congolaise à Beni occasionnant l’évasion de quatre détenus qui comparaissaient au tribunal militaire.

Deux policiers qui ont bénéficié de la circonstance atténuante ont écopé de quatre mois de prison tandis qu’un autre policier a été condamné à trois mois de prison en raison de leur jeune âge et de manque d’expérience dans le métier de la police. Les condamnés paieront des amendes qui restent à définir par le tribunal.

L’Etat congolais n’a pas été sommé de dédommager les opérateurs économiques qui avaient perdu leurs biens au marché de Kilokwa suite aux tirs de sommation des policiers.

Yassin Kombi

Catégorie