Les militaires déployés lors d'une manifestation de la population à Kindu.

De violents combats ont opposé les forces armées congolaises aux rebelles ADF (Forces Démocratiques Alliées), qui ont perdu une dizaine d'hommes, ce mardi 12 février 2019 dans la matinée, à Mamove, localité située à 18 km à l’ouest de la cité d'Oicha, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Selon le major Mak Hazukay, porte-parole de l’armée dans la région, plusieurs effets de guerre ont été récupérés dont 5 armes du type AK47, 1 PKM, 6 bombes roquettes. Une moto neuve ainsi que des produits pharmaceutiques ont été également interceptés, selon la même source.

Quatre otages des ADF ont été libérés au cours des combats qui ont duré une heure. Au moins cinq civils ont été tués, jeudi dernier, dans une nouvelle attaque attribuée aux rebelles ADF, au quartier Rwangoma de la ville de Beni.

L’armée avait alors affirmé que les rebelles avaient infiltré ses “dispositifs” dans la région.

“Aujourd'hui, je vous dis que ce sont les ADF qui se sont infiltrés dans nos dispositifs et qui ont commis cet acte”, avait déclaré à ACTUALITE.CD le major Mak Hazukay, porte-parole de l’armée.

Yassin Kombi

Catégorie